La pyramide du droit naturel de l'humanité

 C'est la pyramide illustrant le droit naturel et sacré de l'humanité telle qu'on devrait la connaître : au sommet l'homme vivant et créateur qui supervise et contrôle sa création représentée par les degrés inférieurs.

Pyramide des humains

Le haut de la pyramide : le vivant légitime

 Le haut représente le vivant réel et légitime attaché à la loi naturelle qui prévaut sur la fiction légale.

  • Âme : principe de vie qui anime l'homme et les êtres.
  • Conscient : qui a une connaissance immédiate et directe, plus ou moins complète et claire, de quelque chose.
  • Créateur : qui engendre, qui donne naissance.
  • Dieu : le créateur de tout ce qui existe (au sens métaphysique, connotation non-religieuse).
  • Humanité : ensemble des femmes et hommes, du genre humain, doté de bonté et de bienveillance pour ses semblables.
  • Imprescriptible : qui ne peut disparaître ni être supprimé, qui n'est pas susceptible de s'éteindre par prescription.
  • Légitime : qui est conforme à l'équité ; qui est fondé sur le droit naturel, la morale, la loi divine.
  • Libre : qui n'appartient pas à un maître, qui n'est pas soumis à l'homme.
  • Naturel : qui a son fondement dans la nature même de l'homme.
  • Réel : dont l'existence est établie.
  • Univers : L'ensemble de tout ce qui existe, la totalité des êtres et des choses.

 

Le bas de la pyramide : la fiction légale

Le bas de la pyramide représente la fiction légale sans âme qui est un détournement du réel.
C'est une création de l'Homme destinée à le protéger et non pour le soumettre à d'autres Hommes.

  • Assujetti : obligé, soumis de façon contraignante.
  • Autorité : qui a le pouvoir d'agir sur autrui.
  • Droit : règles qui ne sont pas issues de la nature ou de Dieu, mais des hommes eux-mêmes.
  • Entité : pure abstraction que l'on considère comme réelle.
  • Fiction : mensonge, dissimulation faite volontairement en vue de tromper autrui.
  • Fiction juridique : Artifice de technique juridique (en principe réservé au législateur souverain), "mensonge de la loi" (et bienfait de celle-ci) consistant à "faire comme si", à supposer un fait contraire à la réalité, en vue de produire un effet de droit". (Gérard Cornu)
  • Gouvernement : entité juridique fictive créée par l'Homme pour administrer les affaires d'un pays selon la volonté populaire.
  • Légal : qui est conforme à la loi, à la fiction juridique.
  • Lois : règles qui définissent les droits et les devoirs des PERSONNES.
  • Personne (juridique) : entité juridique fictive, titulaire de droits et assujetti à diverses obligations.

 __________________________________________________

La fiction cède à la vérité. (Fictio cedit veritat)

Partout où il y a vérité, la fiction du droit n'existe pas. (Fiction juris non est ubi Veritas)

 __________________________________________________

 

Voir aussi : le NOM en CAPITALES et la PERSONNE juridique fiction de droit

Vous devez être inscrit pour poster un commentaire

Forum

Forum bouton

Le forum est indépendant du site et
nécessite une nouvelle inscription

Soutenir Place des Humains


Fondation pour l'humanité

fondation pour lhumanité 300

La tromperie du code justinien

justinian

Stats

Compteur d'affichages des articles
47730

En ligne

Nous avons 29 invités et aucun membre en ligne

© 2019 Place des Humains - Tous droits réservés - Sans préjudices