Déclaration de souveraineté

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Déclaration de Souveraineté, de Vie et de Liberté

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Manifeste

 

Considérant

  • Que la Terre est un grand organisme vivant,
  • Qu’une infinité de formes de vie y cohabitent en interdépendance,
  • Que l’humanité a une influence majeure sur les autres règnes terrestres,
  • Que chaque être humain est une cellule unique et individualisée de la Terre,
  • Que la résilience d’un organisme est maintenue lorsque ses cellules sont libres de jouer pleinement leurs rôles au service du Tout et de ses parties.

 

Je proclame

  • Ma gratitude envers la Vie qui anime toutes choses,
  • Mon respect profond envers tous les habitants de notre vaisseau terrestre,
  • La primauté de l'être biologique et conscient que je suis, sur l'entité légale créée après ma naissance,
  • La légitimité de mon pouvoir créateur tant qu’il exclut toute forme de vol, tromperie, violence morale ou physique,
  • La responsabilité absolue de mes pensées, paroles et actions engendrées par mon libre-arbitre.

 

Je m'engage à respecter le vivant et à :

  • Écarter la peur de mon esprit pour que dans l’amour, je puisse prendre soin de moi et de tout ce qui vit,
  • Me saisir de mon pouvoir d’être humain vivant pour l’employer au service de l’harmonie,
  • Recourir à la désobéissance joyeuse et pacifique, lorsque les droits fondamentaux du vivant sont en danger.

Je reconnais en chaque être humain, tout comme n’importe quel autre vivant, les droits que j’exprime pour moi-même. Ce que je refuse de consentir pour moi, je le refuse aussi pour tout vivant. Ce que je consens pour moi, je le consens aussi pour tout vivant, dans le respect de ce dernier.

 

Engagement sur l’honneur

Au vu de la complexité de la déclaration actuelle, l’erreur étant humaine, je m’engage, sans me soumettre à une quelconque autorité extérieure, d’être à l’écoute des preuves reflétant d’éventuelles erreurs de mes actions, dans le seul but de me permettre de me corriger et d’évoluer encore plus vers l’amour inconditionnel.

 

Code 1 - Je m’engage à être responsable de mes actes et non violent envers qui ou quoi que ce soit.

Code 2 - Je m’engage à agir en conscience, avec le cœur, pour rendre le monde meilleur, c’est-à-dire pour rendre la vie plus positive, agréable et belle pour tout vivant.

Code 3 - Je m’engage à respecter autant que possible tout vivant ainsi que la nature, création du divin, dans sa globalité.

Code 4 - Je m’engage à n’utiliser aucune ruse, tromperie, violence, perversion lors de ma relation avec autrui.

Je reconnais ce pacte qui me lie à moi-même et à la Terre.

Je rejoins par le cœur les Êtres émancipés de OneNation par-delà les océans et les continents.

 

Déclaration de vie de souveraineté individuelle

 

Je déclare être un être humain, vivant, libre et souverain à qui personne n'a le droit moral d'imposer quoi que ce soit sans son consentement, à part l'obligation générale de respecter la souveraineté égale des autres individus. Je déclare donc que, à l'instar de l'état français ou quelque autre état sur cette planète, je ne veux être considérée membre d'aucune société à laquelle je n'ai pas adhérée. Cette déclaration s'adresse à tout individu, maître-esclavagiste, groupe, mafia, société publique ou cachée ou entité non officielle ou état qui prétendrait m'imposer des charges auxquelles je n'ai pas consenti soit dans mon intérêt, soit comme contribution libre et volontaire au bien commun.

 

Ceci est ma déclaration solennelle et irrévocable de liberté, d’immunité et d’immortalité vis-à-vis de la structure artificielle d’autorité de la terre, également connue sous le nom de “matrice”. C’est aussi la déclaration d’indépendance personnelle, imprescriptible et absolue de mon âme éternelle, seule autorité reconnue par moi être humain.

 

Attestation sur l'honneur

Je soussignée : Catherine de la famille Naudé (épouse Nicoleau)

Être Humaine de chair et de sang

Née le 28 février 1962 à Paris 14ème

Demeurant 31 Rue Alphonse Daudet à Évry (91000).

 

Proclamation irrévocable de mes droits :

Je suis Catherine : de la famille Naudé, être humaine, bien vivante et consciente, qui possède et administre par le dol la PERSONNE légale : entité juridique fictive créée avec l’acte de naissance, par la République française (SIREN : 100000017), nommée : CATHERINE NICOLEAU.

 

Je réserve tous mes droits naturels, inaliénables et sacrés et n’en abandonne aucun.

 

Mes droits prévalent sur mes obligations. Sans droit, pas d’obligation.

Mes droits sont : Proclamation IRREVOCABLE DE MES DROITS et termes contractuels :

- Le droit à la vie

- Le droit à la liberté

- Le droit de propriété

- Le droit d’information

- Le droit d’association

- Le droit au libre arbitre

- Le droit de voyager librement

- Le droit de résistance à l’oppression

- Le droit de reconnaissance de ma personnalité juridique

- Le droit de réponse et de libre expression

- Le droit à une justice impartiale

- Le droit à une nourriture saine

- Le droit à la dignité humaine

- Le droit d’autodéfense

- Le droit à la vie privée

- Le droit de contracter

- Le droit à la sûreté

- Le droit au travail.

 

Le 4ème jour du mois de Décembre de l'année 2020.

LE DROIT DE PROPRIETE :

 

Ma voiture :

En tant qu’unique bénéficiaire de la fiducie innomée crée par l’acte de naissance sous le N° 2 62 02 75 114 702 59 l’assurance dite obligatoire de ma voiture, est prise en charge par la Macif (2 et 4, Rue de Pied de Fond à NIORT (79037 cedex9)). Il ne peut exister aucun préjudice de ma part envers une société fiction de droit.
Tout contrat supposé, tel le certificat d’immatriculation, avec une pseudo-autorité, préfecture, sous-préfecture, ministère, République Française, concernant ma voiture, est révoqué à tout jamais.

Mon véhicule automobile est ma pleine propriété, il a été acquis avec une énergie monnayable qui puise son origine dans l’honnêteté. Je suis libre de voyager avec mon véhicule automobile sans être oppressée par une quelconque obligation de contracter. Il ne peut exister aucun préjudice de ma part envers une société fiction de droit.

Les plaques d’immatriculations sont uniquement présentes pour faciliter la résolution d’un crime quelconque et faciliter les recherches des représentants de la paix.

Les plaques d’immatriculations de mon véhicule automobile ne présentent en aucun cas un accord contractuel présumé ou un abandon de propriété.

 

Ma demeure et mes biens :

Chaque humain a droit naturellement à une parcelle de terre. Mon droit à la propriété est sacré et inviolable. Je ne consens à aucune privation de ma propriété, ni de mes biens. Tout contrat notarié, toute hypothèque cachant une quelconque clause allant à l’encontre de mon droit de propriété est révoqué et nul et non-avenu.

 

Je déclare que :

1/ mon appartement N° 24 situé à l’adresse suivante : 31 Rue Alphonse Daudet à Evry (91000) d’une surface de 67 mètres carrés et comprenant une cave N° 24 et un box fermé N° 1, a été acquis avec une énergie monnayable qui puise son origine dans l’honnêteté : fruit de mon travail. Il a été réglé à la BANQUE PATRIMOINE & IMMOBILIER pour la somme de 530 000 Francs français, soit 80 797,98 €uros (quatre-vingt mille sept cent quatre-vingt dix sept €uros, quatre-vingt dix huit centimes). Voir acte notarié n° sommier : 910211016 et n° compte 021493V en date du 15 Mai 1991. Ce prêt a pris fin le 16 Juin 2005.

2/ mon appartement N°11 situé 4 Rue de Boissy St Léger à Quincy-sous-Sénart (91480) d’une surface de 49,15 mètres carrés et comprenant une place de parking N° 59, a été acquis avec une énergie monnayable qui puise son origine dans l’honnêteté : fruit de mon travail. Il a été réglé à la BANQUE CREDIT FONCIER pour la somme de 174 679 €uros (cent soixante quatorze mille six cent soixante dix neuf €uros). Voir acte notarié dossier n° 410995 2 n° de répertoire ; 17510, volume n° 2013P, n° 4621, Compte acquéreur n° : 189479 et compte vendeur AEM n° : 189481 en date du 31 Mai 2013. Ce prêt prendra fin le 30ème Novembre 2020.

 

Mes comptes bancaires et deniers :

Je déclare que mes revenus et deniers sont ma propriété puisqu’ils ont été acquis avec énergie monnayable qui puise son origine dans l’honnêteté : fruit de mon travail.

Les revenus de mon travail quotidien sont versés sur mon compte bancaire N° 02479784440 et livret+ détenus par la Banque Fortuneo, filiale de Crédit Mutuel sur mon compte bancaire N° 06944009121E détenu par le Crédit Lyonnais.

 

 

 

Mon ordinateur ou “cahier d’écriture électronique” est ma propriété personnelle. Il est assigné à mon usage strictement privé et a été acquis avec une énergie monnayable qui puise son origine dans l’honnêteté. L’accès à mon ordinateur n’a été accordé à aucune “autorité” extérieure, en aucune manière, que ce soit au moyen d’un être vivant quel qu’il soit ou d’une quelconque technologie. En d’autres termes, pour que cela soit bien clair: tous mes courriels sont strictement privés quel que soit l’ordinateur que j’utilise et quel que soit les dispositifs que j’utilise. Mes téléphones (fixes, portables, Skype, etc...) sont privés. Je ne consens à donner à quiconque accès à aucun de ces dispositifs de communication que je réserve comme privés.

 

 

NOTIFICATION DE REFUS DES ACTIONS NÉFASTES :

 

JE NE CONSENS PAS à l’espionnage, au passage en revue, à l’observation ni à aucun autre type d’invasion de ma vie privée par tout Être Humain, tout être vivant, toute machine, toute personne, toute entité, toute entreprise, tout groupe secret ou ses représentants, ses patrons, ses alliés et/ou quiconque travaille pour ou avec la mafia khazare qui gouverne Israël, les États-Unis, la France ainsi qu’une grande partie du monde et, plus particulièrement, les sociétés secrètes.

Ce refus de l’invasion de ma vie privée inclut tous les moyens et toutes les formes de communication que j’utilise dans le présent et que j’utiliserai dans l’avenir, que ce soit dans ma vie personnelle ou dans ma vie professionnelle (courriers, courriels, conversations téléphoniques, usage de l’ordinateur, navigation et accès à internet et toutes les technologies à venir)

 

 

VIE PRIVÉE :

Article 4 – Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude ; l'esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes.

L'article 2, paragraphe 1 de la Convention Européenne de sauvegarde des droits de l'homme dispose que le droit de toute personne à la vie est protégé par la loi.

L'article 6, paragraphe 1 du pacte international relatif aux droits civils et politiques de 19666 énonce que le droit à la vie est inhérent à la personne humaine. Ce droit s'avère protégé par la loi. Nul ne peut se voir arbitrairement privé de sa vie.

L'article 16 du Code civil – Titre 1er des droits civils- Article 9 : chacun a droit au respect de sa vie privée (+ page suivante).

Loi n° 2010-1192 du 11/10/2010 – discrimination du port du masque (ne pas se cacher le visage).

 

Suivant l'article 3 de la déclaration Universelle des Droits de l'Homme (1948) – Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne. En m'empêchant de respirer vous ne me protégez pas. Loi sur l'air de 1996 : chacun a le droit de respirer un air sain.

Ma “vie privée” est ainsi définie : LA PROPRE ET UNIQUE EXPÉRIENCE DE VIE DE MON ÊTRE VIVANT. Chaque expérience faite par mon être vivant est destinée à ma propre croissance et à mon propre développement. Elle N’EST PAS destinée aux entreprises dans le but d’en tirer un profit. JE NE CONSENS PAS à ce que ces expériences qui font partie de mon expérience de vie unique et personnelle soient spécifiquement utilisées par d’autres êtres, vivants ou synthétiques, d’une manière ou d’une autre pour faire de l’argent tout en dégradant, diminuant et affectant mon être vivant de façon négative.

JE NE CONSENS PAS à ce que mon être vivant soit espionné, traqué, compté, organisé, collecté, échantillonné, sondé, écouté ou observé dans le but de cibler, marketer, analyser psychologiquement, ni à aucune autre forme d’intrusion. CES PRATIQUES SONT EXPRESSÉMENT ET STRICTEMENT INTERDITES selon ma propre définition de “vie privée” telle qu’énoncée dans ce contrat.

JE NE CONSENS PAS à être traquée à travers mes cartes bancaires (débit, crédit ou autres) et toute autre forme de paiement sur internet (PayPal ou autres).

Ma vie privée inclut également les lieux où je me déplace et ce que je fais de mon corps physique y compris ce que j’ingère, de mon esprit et de mon âme qui est multidimensionnelle et d’essence divine.

LA SEULE MANIÈRE D’OBTENIR UNE PERMISSION de ma part est de me demander mon consentement conscient et total qui ne pourra être accordé qu’après une divulgation complète et précise de tous les effets possibles de l’acte envisagé sur mon être vivant, sans rien me caché. Ceci devra ensuite être mis par écrit dans un contrat formel et être signé par moi, à l’encre fraîche afin d’être valide.

 

Il existe également des intrusions dans la vie privée qui sont si graves quelles sont considérées comme des “ACTES SPÉCIAUX” d’invasion de la vie privée. Ces “INVASIONS SPÉCIALES” de la vie privée incluent : La monétisation et la collatéralisation de mon énergie personnelle animique et de mon entité propre animique, dans le but d’acheter, de vendre et/ou de posséder.

La monétisation et la collatéralisation de mon corps humain/enveloppe charnelle personnelle − qui se confond à mon ADN unique et constitue MON DOMAINE STRICTEMENT PRIVE - dans le but d’acheter, de vendre et/ou de posséder.

Le fait d’acheter, de vendre, de posséder et/ou d’échanger MON énergie animique et/ou MON corps humain unique dans toutes les Bourses à travers le monde est EXPRESSÉMENT ET STRICTEMENT INTERDIT.

Le fait d’acheter, de vendre et/ou de posséder MON UNIQUE ADN personnel est expressément et strictement interdit partout dans l’Univers.

JE NE CONSENS PAS à ce que des nano-robots, des parasites et/ou tout autre type de maladies infectieuses et/ou technologies infectieuses, quels qu’ils soient, où que ce soit et quand que ce soit, maintenant, dans le passé ou dans l’avenir, soient utilisés sur et/ou dans mon corps humain physique, dans mon esprit et/ou dans mon âme pendant mon séjour sur Terre.

 

JE NE CONSENS PAS à l’utilisation de la technologie robotique exotique semblable aux machines implantées soit au niveau physique, éthérique et/ou astral pour traquer, altérer, tourmenter, attaquer, abuser, infecter et causer du tort à mon corps physique, à mon esprit ainsi qu’à tous mes autres corps et à mon âme quel que soit le moment, l’endroit ou la raison.

 

JE NE CONSENS PAS à l’utilisation n'importe quels implants de technologie intelligente, qu’ils soient physiques, éthériques ou astraux, sur et/ou dans mon être vivant, mon corps physique, mon corps éthérique, mon corps électro-magnétique, mon corps astral, mon corps animique et/ou tous mes autres corps, qui pourraient avoir un effet quelconque, d’une façon quelconque, sans un contrat entièrement divulgué et négocié en toute transparence (rien de caché), actuel et mis à jour, signé par moi à l’encre fraîche.

 

JE NE CONSENS À AUCUN TYPE DE CONTRÔLE DE MON CORPS ET DE MON ESPRIT.

 

JE NE CONSENS À AUCUN TYPE D’ONDES DE FRÉQUENCES actuellement utilisées, ou historiquement utilisées, ou qui pourraient être utilisées à l'avenir visant à cibler mon corps physique unique et privé, mes corps éthérique et astral, mon ADN, mes cellules et/ou mon esprit et/ou mon âme de manière nocive ou funeste.

 

Ceci inclut tout type de technologie exotique, secrète, cachée, basée sur Terre et/ou hors Terre (ce qui inclut des emplacements non divulgués) qui émettent des pulsations, des rayons, des ondes de toutes fréquences connues dont il a été observé qu’elles portent atteinte au corps, à l’esprit et à l’âme des Êtres Humains (les compteurs communicants à radiofréquences et tout dispositif similaire tombent dans cette catégorie). Mon corps physique est unique et personnel dû au fait que mon propre ADN est ma propriété privée.

JE NE CONSENS PAS à l’utilisation du fluorure dans l’eau potable, ni à l’empoisonnement de la Terre (pesticides et autres produits chimiques toxiques), ni à la modification génétique de la nourriture cultivée et vendue à l’usage des Humains et des autres créatures du Créateur Primordial sur Terre.

SECTION 13 : NOTIFICATION DES RÈGLES

 

Les êtres qui commettent de tels actes ACCEPTENT ÉGALEMENT de me compenser par une valeur égale à la compensation reconnue au niveau le plus haut de la vie de l’Âme si l’acte commis ici sur Terre n’est découvert ou compris qu’après mon départ de l’enveloppe corporelle que j’habite en ce moment. Cette compensation sera due et payée à ma descendance.

La mort n’effacera AUCUNE dette une fois que cette dernière aura été contractée par tout être commettant ces actes si ces actes affectent négativement mon être vivant. Ces dettes suivront toutes les âmes qui les auront contractées, aussi bien sur Terre que hors Terre, jusqu’à ce que le MONTANT TOTAL soit payé. NE SOUS-ESTIMEZ PAS CETTE DÉCLARATION, et n’omettez pas d’en faire part aux autres : Avis aux commettants équivaut à avis aux exécutants, avis aux exécutants équivaut à avis aux commettants. C’est le devoir de tous ceux qui ont lu cette notification publique d’informer chacun du contenu de cette DÉCLARATION ET NOTIFICATION, autrement ils devront payer la part des autres !!!

 

JE NE CONSENS PAS à l’utilisation, à l’encontre de mon être vivant, à aucun moment et dans aucun lieu, de la tromperie qui produit un résultat négatif sur ma santé et mon bien-être sur TERRE (également connue sous le nom de GAÏA ou TERRA), sur la santé et le bien-être de mon corps physique privé et personnel, de mon esprit et de mon âme, et sur MA LIBERTÉ, ma prospérité, ma richesse (intérieure et extérieure), et mon bonheur constituant collectivement “MA VIE”.

 

MA LIBERTÉ EST UN DON et, en tant qu’Être Éternel, je l’ai en réserve partout où je voyage/me déplace étant donné qu’en ce moment, et dans l’Univers, nous sommes TOUS sous la protection du DON de libre arbitre non révocable et inviolable.

 
NOTIFICATION DES LOIS APPLICABLES À LA TROMPERIE À L’INTÉRIEUR D’UNE ZONE DE LIBRE ARBITRE :

Tout contrat négocié par des tiers et mon être vivant devra être récent et mis à jour (pas plus ancien que deux années terrestres) et CONTIENDRA toutes les possibilités et effets de la tromperie envisagée ouvertement exposés en vue d’une étude de ma part. Les contrats de quelque nature qu’ils soient conclus avec mon être vivant comprendront l’option de me désengager VERBALEMENT OU PAR ÉCRIT à tout moment, si l’esprit ou la lettre du contrat est contrevenu ou détourné le moins du monde par ceux qui auront co-signé le contrat.

Étant donné que je dispose du même libre arbitre dans cet Univers de libre arbitre que ceux qui choisissent de tromper, j’use de mon libre arbitre pour DÉCLARER ET ORDONNER QUE PERSONNE n’a le droit de me tromper de manière à me porter atteinte.

 

 

Prenez conscience que sans un CONTRAT ou TRAITÉ actuel, à jour et signé de ma main, VOUS N’AVEZ AUCUNE AUTORITÉ pour faire quoi que ce soit, sur Terre ou hors Terre, qui aurait, a ou aura un effet négatif mesurable sur mon corps vivant, mon esprit et mon âme, sans encourir les conséquences très lourdes.

 

DE MANIÈRE SPÉCIFIQUE, J’INTERDIS AUX GROUPES SUIVANTS DE PARLER EN MON NOM QUE CE SOIT DANS DES TRAITÉS OU DES CONTRATS :

(a) l’Église Catholique Romaine et tous ceux qui prétendent y officier,

(b) l’Union Européenne et tous ses fonctionnaires, satellites et soutiens,

(c) CHACUN des présidents de l’entité République Française qui ont collaboré avec la “Maison Rothschild”, criminelle et esclavagiste par la dette, et ont aidé et soutenu le système d’esclavage financier de cette mafia khazare contre le peuple de France, et sont tous coupables de haute trahison,

(d) Tous les pseudos représentants auto-proclamés siégeant dans les différentes assemblées et les institutions de l'entité «République française»,

(e) Tous les hauts fonctionnaires en charge des institutions de l'entité «République française».

(f) - Tous ceux-là, ainsi que tous leurs collaborateurs et associés, ont l’interdiction formelle de parler en mon nom ou de conclure des contrats de quelque nature qu’ils soient en mon nom, ou pour moi, qui auront le moindre effet sur ma vie.

 

Quinze (15) jours terrestres sont donnés pour une “réponse valide” de TOUS les leaders terrestres et Visiteurs sur Terre impliqués dans TOUS les Traités conclus qui affectent présentement mon être vivant. L’absence de réponse valide sera considérée comme une admission de culpabilité d’avoir créé de tels Traités et, par conséquent, comme l’acceptation totale de cette déclaration et L’ACCORD POUR PAYER LES SOMMES DEMANDÉES pour tout acte négatif que de tels traités ont eu sur mon être vivant sans mon consentement valide formel.

Un contact direct avec mon être vivant est la seule réponse valide acceptable. Des négociations en face-à-face sont donc requises.

Cette déclaration peut être modifiée par moi à tout moment et sans préavis et sans restriction.

 

 

CONTRATS :

Les contrats d’incarnation d’avant la naissance sont tous, ici et maintenant, rendus NULS ET NON AVENUS de façon permanente pour cause de tromperie massive, de violations graves, de ruse, de contrôle de l’esprit et de pratiques utilisés sans mon consentement.

 

L’usage de constructions légales fictives connues sous les appellations “Acte de Naissance”, “Passeport”, “Carte Nationale d’Identité”, “Permis de Conduire”, “Numéro de Sécurité Sociale”, etc. dans le but d’obtenir le consentement pour n’importe quel acte qui m’affecte négativement est expressément interdit si cet usage a pour but d’interagir avec mon être vivant en lieu et place d’un contrat valable, juste et ouvertement négocié dans la transparence avec divulgation complète (sans rien de caché) et signé par moi à l’encre fraîche.

 

La “DATE D’EFFET” de cette Notification de Contrat remonte à la date du début de mon incarnation présente sur cette Terre pour la plupart des événements. Cependant pour des “circonstances spéciales”, elle peut remonter à la date de ma toute première incarnation sur Terre en tant qu’Être Humain.

 

Tout CONTRAT conclu avec moi (par la commission des actes mentionnés dans ce contrat) PEUT ÊTRE RÉSOLU SANS PAIEMENT, mais seulement au cas par cas, comme bon me semble, selon les circonstances et l’intention avec laquelle chaque acte a été commis.

 

Toute chose qui m’est cachée rend automatiquement et immédiatement nuls et non avenus tous contrats conclus ou consentement donné par moi (mon être vivant) et soumet de facto le ou les auteurs à ma déclaration.

NOTIFICATION SPÉCIALE DES CONSÉQUENCES PERSONNELLES RELATIVES À LA CONTRAVENTION INTENTIONNELLE DE MON AUTORITÉ ET DE MES RÈGLES

Vous êtes tenus pour personnellement et individuellement responsables de TOUS vos actes commis contre moi sans au préalable avoir obtenu mon consentement. Il n’y aura AUCUNE couverture, aucune immunité d’entreprise pour vous personnellement comme vous l’entendez selon vos statuts d’entreprise que vous appelez «lois» ou «codes» puisque je n’ai aucune obligation de me soumettre à ces régulations et statuts.

 

CES TERMES DEMEURENT INCHANGÉS QUE VOUS LES IGNORIEZ OU NON, QU’ILS VOUS PLAISENT OU NON.

 

Toutefois, soyez conscients que votre consentement a également été obtenu par tricherie et par de faux contrats au moyen d’une entité légale fictive connue sous le nom d’homme de paille qui a été substituée par eux à votre Être vivant. Ainsi, ils n’ont pas besoin de votre consentement pour leurs agissements dans la mesure où votre homme de paille (qu’ils ont créé et qui est leur propriété) consent toujours, automatiquement, à votre place. Ainsi, ils croient que vous n’avez pas besoin d’être consultés. Ils sont dans l’erreur une fois que vous leur retirez votre consentement.

 

JE NE CONSENS PAS à l’enlèvement, au vol ou à l’esclavage de mon corps physique, de mon esprit et de mon âme, à aucun niveau et en aucune façon, ni à la tuerie de mon corps physique, ni à l’incarcération de mon être vivant, que ce soit dans une prison ou tout autre lieu désigné et construit de façon similaire (même s’il est géré par l’entreprise gouvernementale, ses mandataires, et tous ses équivalents internationaux), quel que soit le nom qui lui est donné, ni à ce que mon corps physique soit torturé et/ou mon esprit tourmenté sans avoir signé un contrat valable en toute transparence (rien de caché). LA COMMISSION d’un quelconque de ces actes sans un contrat valable est facturé au prix de :

voir Cédule A.

 

Toute “déclaration/instauration de loi martiale” qui restreint d’une manière ou d’une autre MA liberté de mouvement, ma prospérité, mon libre arbitre et/ou mon bonheur est INTERDITE. La Loi Martiale* est également connue en tant que “Continuité du Gouvernement” et sera considérée comme son équivalent. Toute opération associée à la Loi Martiale sera considérée comme telle. La suspension temporaire ou définitive de la fourniture d’électricité sans remplacer cette énergie par une autre forme d’énergie immédiatement utilisable, la suspension temporaire ou définitive de la fourniture d’eau, la perturbation du fonctionnement des égouts, d’internet ou tout autre service vital est INTERDIT si cette suspension m’affecte d’une façon ou d’une autre, à moins que j’aie donné mon accord à de tels actes au moyen d’un contrat totalement transparent et ouvertement négocié (rien de caché). Un tel contrat devant être signé par moi à l’encre fraîche. Il en va de même pour toute “déclaration/instauration de l’état d’urgence”.

 

*Définition de “LOI MARTIALE”, “CONTINUITÉ DU GOUVERNEMENT”, “ÉTAT D’URGENCE” et termes associés, y compris le Plan Vigipirate, Plan Sentinelle et tous leurs équivalents internationaux :

 

Imposer des couvre-feux non indispensables qui restreignent soit ma liberté de mouvement ou celle d’autres Êtres vivants sans circonstances extrêmes et graves nécessitant de tels actes.

. Placer des barrages routiers ou des postes de contrôle qui restreignent la liberté d’aller et venir.

. Rationner les denrées vitales et les services cruciaux sans circonstances extrêmes les nécessitant.

(a) Arrêter en masse ou illégalement,

(b) arrêter et détenir tout Être vivant pour des raisons non divulguées ou des crimes montés de toutes pièces.

(c) Traiter les diseurs de vérité et les lanceurs d’alertes comme des criminels ou des terroristes.

(d) Entretenir une liste dans laquelle ceux qui s’opposent aux actes illégaux et illégitimes de toutes sortes sont considérés comme des cibles.

 

Les actes énumérés aux items 60.1.2.1 à 60.1.2.4 sont INTERDITS et sont directement soumis à la clause “ACTES SPÉCIAUX” de cette déclaration.

Toute opération connue sous le nom de Plan Vigipirate et autre action similaire, y compris ses équivalents internationaux, qui visent à établir la loi martiale et/ou l’état d’urgence (voir la définition) avec une date d’effet au mois de novembre 1968 ou autre période se situant avant cette date ou après cette date, est directement soumise à cette déclaration si elle affecte mon être vivant de la moindre façon.

 
COMMENTAIRE SUPPLÉMENTAIRES :

À l’attention de la DCRI / DGSE / DGSI : JE SUIS L'UNIQUE PROPRIÉTAIRE DE MON LIBRE ARBITRE.

Pour ceux qui doutent de pouvoir de ce document, sachez que le temps n’existe qu’ici-bas, ce qui signifie que ma déclaration est déjà en train d’avoir des effets à des niveaux supérieurs et que les Tribunaux Universels Supérieurs sont déjà en session.

 

Pour la dernière fois : CESSEZ ET RENONCEZ à tout acte négatif contre mon être vivant ! Je l’ordonne instamment de MA PROPRE AUTORITÉ

 

JE ME RÉSERVE LE DROIT de modifier cette Déclaration de Refus d'obtempérer À TOUT MOMENT et pour TOUTE RAISON s’il se trouve que quelque chose manque de clarté, a été déformé ou est redondant et nécessite soit une correction, soit un ajustement ou un effacement.

EN VIE, je suis également perçu en tant que Catherine : de la famille Naudé ; Valeur Active de la Création, Seul Agent Autorisé.

 

« Catherine Naudé» : valeur protégée, tous Droits réservés.

 

TOUS DROITS RÉSERVÉS - SANS PRÉJUDICE - DANS L’HONNEUR ET LE RESPECT.

 

Créanciers et dettes :

Soyez dûment et officiellement avisé que toutes les banques sont forcloses et déclarées et ordonnées irrévocablement abrogées depuis novembre 2012. (loi UCC Doc# 2012114776, Doc# 2013032035) :

Avis aux commettants vaut avis aux exécutants et vice versa.

LA FRANCE s'est enregistrée à l'UCC Washington D.C.  le 01/01/1988 en tant que société multinationale sous les lois du commerce. Le 25 décembre 2012 toutes les banques et tous les “gouvernements” ont été forclos, mis en faillite (réf: UCC Doc # 2012127914 , les employés de toutes les Entités Commerciales agissent désormais à titre de personne individuelle ou de simple individu. Dans la hiérarchie des normes, les lois internationales CCU (Code Commercial Uniforme) prévalent sur les lois nationales.

 La France qui à choisit d'ignorer la mise en forclusion et de perpétuer la mise en esclavage reste aussi en attente de son adhésions au traité européens n° 177, qui stipule que : "Personne ne doit faire l’objet d'une quelconque forme de discrimination par aucune autorité publique et sous quelque motif que ce soit"(1).

 

Tout créancier, organisme, institution ou société réclamant le paiement d’une pseudo-dette doit prouver l’existence de cette dette. J’accepte de payer toute créance à condition de me fournir les preuves suivantes :
- des écritures comptables validant les pertes effectives du demandeur,

- une copie du contrat mettant en place quelque chose de valeur égale, signé à l’encre fraîche par moi et le demandeur,

- une facture légale signée comportant un nom et un prénom,

Soyez dûment et officiellement avisé que nous agissons à titre privé et que depuis le 06/01/2017 toute dette est dorénavant payée par la caution de paiement *AMR100003 RA493427653US émise par la cour suprême du Vatican le 6 janvier 2017.

- la copie du texte de loi mentionnant l’autorité sur moi.

Avis aux «autorités» :

Soyez dûment et officiellement avisé que tous les gouvernements ont été forclos (loi UCC Doc# 2012127914) depuis le 25/12/2012.

Dans la hiérarchie des normes, les lois internationales CCU (Code Commercial Uniforme) prévalent sur les lois nationales. Désormais, vous n’êtes plus protégés par une entité juridique fictive et vos agissements vous engagent à titre privé. Vous êtes totalement responsable et de façon illimitée de vos actions, sans la protection de l'entreprise ou du gouvernement qui vous emploie (loi UCC Doc # 2012127914).

 

Pour toute demande envers mon être et afin d’assurer ma sécurité, j’exige :

- Que me soit présentée une pièce d’identité,

- Que votre demande soit motivée par une raison valable en accord avec le respect de mes droits et conditions cités plus haut.

Je respecte votre libre arbitre, respectez le mien.

Toute action illégitime engage votre responsabilité personnelle, civile et pénale.

 

Pour toute demande envers mon être et afin d’assurer ma sécurité, j’exige les contrats.

 

Je révoque toute signature passée au nom de NICOLEAU.

Il n’existe aucun consentement tacite, supposé ou présumé de ma part.

Mon consentement pour toute chose me concernant, de près ou de loin, doit m’être demandé de manière systématique. Le silence ne présume pas mon acceptation.

Les raisons et les circonstances d’un engagement doivent être expliquées clairement, sans ruse, malice ni tromperie et les conditions négociées et validées par un contrat signé à l’encre fraîche par toutes les parties.

Tout ce qui n’est pas dévoilé, expliqué et écrit clairement est révoqué et nul et non-avenu.

Ceci concerne également mon acte de naissance qui est une fiducie innomée dont les termes ont été dissimulés.

 

Conditions d’acceptation :

L’action déclenche l’exécution du contrat, la totale acceptation des conditions et des tarifs en cédule A.
Les termes et conditions peuvent être modifiés à tout moment. 
Avis aux commettants équivaut à avis aux exécutants, avis aux exécutants équivaut à avis commettants.

 

 Mon consentement doit être obtenu pleinement et entièrement pour toute chose me concernant de près ou de loin. Ceci n’est absolument pas négociable.

Vous n’avez pas mon consentement, je refuse et ne reconnais pas votre pseudo-autorité.

 

Proposant :

Par : Catherine : être humaine vivante et consciente,
Possesseur et administrateur de la Personne de droit privé : Catherine : de la fratrie Naudé ; 
Associée par le dol à la PERSONNE légale, fiction juridique non-consentie et révoquée, crée par l’acte de naissance, par la République française forclose (SIREN : 100000017), nommée : NICOLEAU CATHERINE.

 

Indemnités :

Toute action illégitime est une violation de mes droits cités dans cette déclaration et constitue un accord de votre part à me verser des indemnités pour préjudice subit selon la grille tarifaire suivante (cédule A) :

Les frais de recouvrement pour tout montant facturé demeuré impayé sont en sus.

Item description tarif gramme d’or pur 24 carats (XAU) Tarif en euro par chèque certifié (prix de base 57,49  €/g. de l’or 24 carats au gramme en 2020). *Prix révisable selon le cours du jour.

 

 

Je suis Catherine : de la famille Naudé ; être humaine bien vivante et consciente qui possède et administre par le dol la PERSONNE légale, entité juridique fictive créée avec l’acte de naissance, par la République française (SIREN : 100000017), nommée : (CATHERINE NAUDE, épouse NICOLEAU).

Le 30 Novembre 2020.

 

À tous ceux que vise la présente déclaration qu'il soit signifié que, le cas échéant, toute soumission de ma part ne relève que de la violence qui exercent contre moi ou dont ils me menacent et qu'elle ne préjuge nullement de mon consentement ni de ma soumission future.

 

Je proclame ma volonté souveraine de vivre en paix et déclare que, en droit, leurs édits, obligations et prohibitions ne me concernent pas.

 

Fait à Évry                                                                        Signature de l’intéressé Attestant

                                                                                     L’exactitude des renseignements ci-dessus

Le 4 Décembre 2020.

 

                                                                                               

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(1) Chartes des gouvernements abrogées :

(Réf. : DECLARATION OF FACTS : UCC Doc # 2012127914 Nov. 28, 2012)…

« …Que toutes les CHARTES, incluant le Gouvernement Fédéral des États-Unis, ÉTATS-UNIS, “ÉTAT de …”, incluant toutes les abréviations, idem sonnant, ou toutes autres formes juridiques, financières ou administratives, ainsi que tous les équivalents internationaux (toutes les corporations gouvernementales dont la France, le Québec, le Canada et ses provinces, etc.), incluant tous les BUREAUX et MINISTÈRES, incluant tous les MINISTRES, les SERVITEURS PUBLICS, incluant tous les DÉCRETS, les TRAITÉS, les CONSTITUTIONS, les INSTITUTIONS, les LOIS, ainsi que tous les autres contrats et ententes conclus sous leur gouverne, sont maintenant nuls et non avenus, sans effets, ou autrement abrogés, non-réfuté ; »

 

Chartes des banques abrogées :

(Réf : TRUE BILL : WA DC UCC Doc# 2012114776 Oct. 24, 2012)…

« Déclarées et ordonnées irrévocablement abrogées ; toutes les chartes de la Banque des Règlements Internationaux (Bank of International Settlements – BIS), les membres qui en découlent (ce qui inclue le FMI, la Banque Mondiale, toutes les Réserves Fédérales, toutes les Banques de tous les pays), incluant tous leurs bénéficiaires, incluant tous ceux qui possèdent, opèrent, assistent et se rendent complices de systèmes monétaires privés et leurs mécanismes d’émission et de recouvrement, incluant tous les systèmes judiciaires qui opèrent un SYSTÈME D’ESCLAVAGE… qui mobilisent des valeurs légales par des représentations illégitimes… »

 

Connexion

Soutenir Place des Humains


Forum

Forum bouton

Le forum est indépendant du site et
nécessite une nouvelle inscription

 

Wiki des souverains

Btn Wiki des souverains

 

La tromperie du code justinien

justinian

 

La monnaie libre Ğ1 (Jüne)

Jüne

" Les lois sont d'autant plus nombreuses que l'Etat est corrompu."
Tacite, historien et sénateur romain, 58-120 ap. J.-C.

Stats

Compteur d'affichages des articles
187052

En ligne

Nous avons 43 invités et 4 inscrits en ligne

© 2021 Place des Humains - Tous droits réservés