Proclamation de mes droits d'être humain

 Fait le 11 octobre 2019

Avis aux commettants vaut avis aux exécutants et vice versa

Cette notification une fois reçue par les uns est réputée avoir été reçue par les autres,et vice versa.

 

LA FRANCE s'est enregistrée à l'UCC Washington D.C.  le 01/01/1988 en tant que société multinationale sous les lois du commerce. Le 25 décembre 2012 toutes les banques et tous les “gouvernements” ont été forclos, mis en faillite (réf: UCC Doc # 2012127914 , les employés de toutes les Entités Commerciales agissent désormais à titre de personne individuelle ou de simple individu. Dans la hiérarchie des normes, les lois internationales CCU (Code Commercial Uniforme) prévalent sur les lois nationales.

 La France qui à choisit d'ignorer la mise en forclusion et de perpétuer la mise en esclage reste en attente de son adhésions au traité européens n° 177, qui stipule que:

"Personne ne doit faire l’objet d'une quelconque forme de discrimination par aucune autorité publique et sous quelque motif que ce soit" 

En vertu du libre arbitre, l'être humain que je suis se trouve detaché de sa personnalité juridique par mes affirmations aux autorités et ne doit plus subir les attaquent du système esclavagiste. La violation de mes droits seront portés en justice des la signature et la ratification du traité européens n° 177. NOTIFICATION AU COMMETTANTS VAUT NOTIFICATION AUX EXECUTANTS ET VICE-VERSA.

https://www.coe.int/fr/web/conventions/full-list/-/conventions/treaty/177

https://www.coe.int/fr/web/conventions/full-list/-/conventions/treaty/177/signatures?p_auth=gvzgT3Ar

En conséquence, je ne consent pas  et ne reconnais pas votre pseudo-autorité de facto, vous n’avez aucune autorité sur moi l’homme, être vivant de chair et de sang que je suis, et qui jouit de sa personnalité juridique. Le respect de mes droits inviolables inaliénables et imprescriptibles n’est pas  négociable, je ne contracterai aucun contrat avec vous. Vous commettriez une faute et une mise en esclavage à mon encontre en tentant de m’y obliger, par quelques moyens que ce soit. Toute les actions illégitimes à mon encontre seront archivées et présentées en temps en en heures aux juridictions conpétentes.

 

1. Mes droits

Je réserve tous mes droits naturels, inaliénables et sacrés et n’en abandonne aucun.

Mes droits prévalent sur mes obligations. Sans droits, pas d’obligations.

 

Mes droits humains, naturels et sacrés, prévalent sur toute fiction juridique légale.

Toute action illégitime constitue un accord contractuel d'indemnisation.

Article 432-4 et 432-7 du code pénal.

 

Mes droits sont :

 

- Le droit de vivre et d’exister en paix sans être inquiété.
- Le droit de me loger et de me chauffer,
- Le droit de me nourrir sainement des produits de la Terre
- Le droit et l’accès à l’eau comme source de vie
- Le droit à l’air pur
- Le droit à la pleine santé
- Le droit d'accès au monde naturel pour mes besoins physiques et psychiques
- Le droit de liberté
- Le droit de propriété pour vivre en harmonie avec la nature
- Le droit d’information
- Le droit d’association
- Le droit de voyager librement
- Le droit d'exercer mon libre-arbitre
- Le droit de résistance à l’oppression
- Le droit de reconnaissance de ma personnalité juridique
- Le droit de réponse et de libre expression
- Le droit d'être jugé de façon impartiale
- Le droit de garder ma vie privée
- Le droit de dignité humaine
- Le droit d’autodéfense
- Le droit de contracter librement
- Le droit de travailler
- Le droit de sûreté
- Le droit à une réparation en cas de violation de ces droits

 

2. Les contrats 

 2.1 Préambule :

Ayant de bonnes raisons de croire que la corruption est généralisée par des faits dûment verifiés, notamment par la violation des droits de l'homme et de la constitution, par la constatation d' actes de barbaries perpetrés contre la population; je révoque sans  préjudice toutes signatures  passées au NOM de THIERRY CONTRAIN cette entité juridique fictive crée avec l’acte de naissance sans mon consentement car je suis l'être humain Thierry : issu de la famille Contrain par oui dire, qui administre  la personalité juridique et dispose de la citoyenneté pleine et entiere.

 

La citoyenneté issue de la personnalité juridique que je possède induit le droit fondamental de tous citoyens à disposer de ressources suffisantes pour vivre conformément à la dignité humaine, droit énoncé dans le préambule de la Constitution française de 1946 et par le Conseil de l’Europe.

 ----------------

Déclaration universelle des droits de l'homme adopté par la FRANCE le 10 décembre 1948 ONU
Article 6  :   Chacun a le droit à la reconnaissance en tous lieux de sa personnalité juridique.

www.un.org/fr/universal-declaration-human-rights/

----------------

Arcticle 16 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques - Onu, 16 décembre 1966

www.assemblee-nationale.fr/histoire/peinedemort/pacte-international-droits-civils-et-politiques.asp

Entrée en vigueur: le 23 mars 1976 : www.ohchr.org/FR/ProfessionalInterest/Pages/CCPR.aspx

-----------------


Il n’existe aucun consentement tacite, supposé ou présumé de ma part.
Mon consentement pour toute chose me concernant, de près ou de loin, doit m’être demandé de manière systématique.

                                                               Le silence ne présume pas mon acceptation.
Les raisons et les circonstances d’un engagement doivent être expliquées clairement, sans ruse, malice ni tromperie et les conditions négociées et validées par un contrat signé à l’encre fraiche par toutes les parties.


                                       Tout ce qui n’est pas dévoilé, expliqué et écrit clairement est révoqué et nul et non-avenu.

     Ceci concerne également mon acte de naissance qui est une fiducie innomée dont les termes ont été dissimulés.

 

2.2 Contrat de consentement pour mon être libre et souverain

 

Art. 1 : Seule mon autorité est souveraine et Je déclare nuls et non avenus tous contrats notifiés et acceptés inconsciemment par le passé qui va à l’encontre de ce principe. Ceci est non négociable.

Art.3 : En tant qu’Être humain issue issue du créateur primordial, aucune autorité ni aucune loi que je n’ai pas expressément reconnue et consentie, ne peut avoir d’ascendant ni d’incidence sur mon Être vivant.

Art.2 : Mon consentement doit être obtenu loyalement et entièrement pour tout ce qui me concerne de près ou de loin. Il ne peut donc pas être soutiré par la ruse ou le mensonge.

Art.4 : Je ne consens à aucun acte négatif dirigé contre moi, ou contre tout autre Être vivant.

Art.5 : Je ne consens à aucune limitation de mon libre arbitre.

Art.6 : Ce nouveau contrat irrévocable prend effet immédiatement et rétroactivement.

Art.7 : Je me réserve le droit de modifier ce contrat à tout moment et pour toute raison que je juge nécessaire.


Par : Thierry :
pour la famille Contrain ; valeur active de la création, seul Agent autorisé pour

la personne morale   « CONTRAIN THIERRY »  , valeur sécurisée, tous Droits protégés.

TOUS DROITS RÉSERVÉS - SANS PRÉJUDICE - DANS L’HONNEUR ET LE RESPECT.

 

 

3. Ma voiture

                                                                           Ma voiture est ma pleine propriété.
Je suis libre de me déplacer avec ma voiture sans être oppressé par une quelconque obligation de contracter.
Il ne peut exister aucun préjudice de ma part envers une société fiction de droit.
Tout contrat présumé, comme le certificat d’immatriculation, avec une pseudo-autorité, préfecture, sous-préfecture, ministère… concernant ma voiture, est révoqué à tout jamais.
La plaque d’immatriculation est uniquement présente pour faciliter la résolution d’un crime quelconque et faciliter les recherches des représentants de la paix.
La plaque d’immatriculation de ma voiture ne présente en aucun cas un accord contractuel présumé ou un abandon de propriété.

 

4. Ma maison et mes biens

Chaque humain a droit naturellement à une parcelle de terre.
Mon droit à la propriété est sacré et inviolable.
Je ne consens à aucune privation de ma propriété, ni de mes biens.
Tout contrat notarié, toute hypothèque cachant une quelconque clause allant à l’encontre de mon droit de propriété est révoqué et nul et non-avenu.

 

5. Créanciers et dettes

 Soyez dûment et officiellement avisé que toutes les banques sont forcloses et déclarées et ordonnées irrévocablement abrogées depuis novembre 2012. (loi UCC Doc# 2012114776, Doc# 2013032035)


Tout créancier, organisme, institution ou société réclamant le paiement d’une pseudo-dette doit prouver l’existence de cette dette.
J’accepte de payer toute créance à condition de me fournir les preuves suivantes :
- des écritures comptables validant les pertes effectives du demandeur,
- une copie du contrat mettant en place quelque chose de valeur égale, signé à l’encre fraiche par moi et le demandeur,
- une facture légale signée comportant un nom et un prénom.
Soyez dûment et officiellement avisé que nous agissons à titre privé et que depuis le 06/01/2017 toute dette est dorénavant payée par la caution de paiement AMR100003 RA493427653US émise par la cour suprème du Vatican le 6 janvier 2017.

 

6. Avis aux autorités

 6.1 Soyez dûment et officiellement avisé que tous les “gouvernements” ont été forclos (loi UCC Doc # 2012127914) depuis le 25/12/2012.
Dans la hiérarchie des normes, Les lois internationales CCU (Code Commercial Uniforme) prévalent sur les lois nationales.

Désormais, vous n’êtes plus protégé par une entité juridique fictive et vos agissements vous engagent à titre privé. Vous êtes totalement responsable et de façon illimitée de vos actions, sans la protection de l'entreprise ou du gouvernement qui vous emploie (loi UCC Doc # 2012127914).

Tout être, entité, entreprise, groupe secret ou personne, qui recherche sciemment à limiter ma liberté ou à me priver d’un corps en pleine santé et d’une vie saine, du bonheur et de ma prospérité personnelle sont maintenant dûment NOTIFIÉ.

Étant donné que je suis mon propre représentant du CRÉATEUR PRIMORDIAL, il s’ensuit que NULLE AUTRE autorité sur Terre ne peut supplanter ma propre AUTORITÉ directement ordonnée par le seul CRÉATEUR DE TOUT CE QUI EST. Ceci inclut tous ceux qui sont nommés ou élus à leurs fonctions et “investis de pouvoirs et d’autorité” pour réguler ou gouverner.

Je retire, ici et maintenant, dans le passé, dans le présent comme dans l’avenir, tout consentement présumé, tout consentement tacite, toute conformité supposée à toutes les autorités comme je suis en droit de le faire en vertu de mon protocole personnel avec le Créateur Primordial, et je choisis de demeurer UNIQUEMENT SOUS SON AUTORITÉ.


6.2  Pour toute demande envers mon être et afin d’assurer ma sécurité, j’exige :
- que me soit présentée une pièce d’identité,
- que votre demande soit motivée par une raison valable en accord avec le respect de mes droits et conditions cités plus haut.


Toute action illégitime engage votre responsabilté personnelle, civile et pénale.

Article 432-4 et 432-7 du code pénal.

6.3 Toutes violations du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (PIDESC)  et du Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP) devront être indemnisées

6.4 La Banque de France est avisée  que j’utilise le droit à la sûreté de ma PERSONNE pour décharger les dettes publiques, droit inaliénable imprescriptible  inviolable  et qui a préséance sur tout et me confère le droit légal de procéder dorénavant ainsi pour toutes les dettes publiques.

 

 Je suis Thierry : pour la famille Contrain ; être humain bien vivant et conscient qui possède et administre par le dol la PERSONNE légale, entité juridique fictive crée avec l’acte de naissance, par la République Française (SIREN : 100000017), nommée : THIERRY CONTRAIN

 

Le onze octobre deux mille dix neuf

 

_________________________________________________

 

Indemnités (cédule A) :

 

Thierry Contrain : valeur active de la création, seul Agent autorisé pour la personne morale « CONTRAIN THIERRY », valeur sécurisée, tous Droits protégés.

Toute action illégitime est une violation de mes droits cités dans cette déclaration et constitue un accord de votre part à me verser des indemnités pour préjudice subit selon la grille tarifaire suivante (cédule A) :

 

Indemnités (cédule A) :

 Gramme or 24 carats    Euro 43.66      au 01-01-2020

Les frais de recouvrement applicables au 1er janvier 2020 et revisable selon  le Cours de l'Or & Métaux Précieux convertible selon la monnaie du pays, tout montant facturé demeuré impayé est en sus.

 

 

 Item

 Description

Tarif gramme d’or
pur 24 carats

Tarif en €uro par chéque certifié

1

Toute réclamation en l’absence d’un contrat légitime liant les parties.

650 g

28379 €

2

Exécuter ou tenter d’exécuter tout instrument de dette émis par une entité corporative forclose.

1000 g

43660 €

3

Exécuter ou tenter d’exécuter un jugement d’une “Cour”.

2000 g

87320 €

4

Recourir aux services de toute tierce partie sans un contrat légitime préalable liant les parties.

1500 g

65490

5

Toute menace illégitime, physique ou non, incluant, mais sans s’y limiter, toute menace de poursuite, d’arrestation, de lésions corporelles ou d’action judiciaire.

700 g

30562 €

6

Toute blessure physique illégitime incluant, mais sans s’y limiter,  ou toute blessure physique qui m’est infligée par une autorité.

4500 g

196470 €

7

Tout dommage réparable illégitime à ma propriété privée ou à mes biens, toutes violences, initié ou causé par l’intervention d’une pseudo-autorité.

700 g

30562

8

Toute destruction illégitime de ma propriété privée ou de mes biens incluant, mais sans s’y limiter, tout dommage irréparable.

15.000 g

654900 €

9

Toute réclamation visant ma propriété privée ou mes biens incluant, mais sans s’y limiter, toute mise en vente ou mise aux enchères.

3000 g

130980 €

10

Toute action à l’encontre d’une tierce partie qui a pour effet de me causer des dommages ou des soucis.

300 g

13098

11

Toute poursuite ou réclamation en l’absence d’un contrat légitime liant les parties ou en infraction à un contrat légitime existant.

Puis ajouter :

a) Tout appel téléphonique,  SMS reçu, réponse à un SMS, courriel reçu, réponse au courriel reçu

b) Courrier simple reçu , réponse au courrier reçu

c) courrier A/R reçu; réponse au courrier A/R

7000 g

 

 

   100 g

  200 g

4500 g

305620

 

 

4366 €

8732 €

196470 €

12

Toute saisie de ma propriété privée ou de mes biens en garantie de paiement de toute réclamation, en l’absence d’un contrat légitime liant les parties ou en infraction à un contrat légitime existant.

7000 g

305620

13

Chaque jour où un lien est maintenu à l’encontre de ma propriété privée ou d’un de mes bien incluant, mais sans s’y limiter, une hypothèque légale, en l’absence d’un contrat légitime liant les parties ou en infraction à un contrat légitime existant.

250 g

10915 €

14

Toute exploitation ou perpétuation de tout système monétaire privé dans ses mécanismes d’émission et de recouvrement, de tout système judiciaire qui opère des systèmes d’esclavage.

1000 g

43660 €

15

15.1 Arrestation ou détention illégitime, toute entrave à ma liberté, par heure.

      15.1.2 Arrestation ou détention illégitime, toute entrave à ma liberté, par minute.

15.2 Fouilles, utilisation de la force, menaces, port de menottes, transport, incarcération, ainsi que tout autre type de contrôle et tout procès/audition sans mon accord manuscrit, préalable et autographié de ma main à l'encre fraîche.

15.3 Interrogatoire, arrestation, détention, présence dans un tribunal

15.4 Pénétration, violation de la propriété privée.

15.4 Visite sur le lieux de travail, domicile de la famille, proches, amis et connaissances.

15.5 Questionnements ( y compris toutes personnes me connaissant de prés ou de loin)

15.6 Demande de documents ou de titre ; d'identité, de justificatifs d'assurances, de justificatifs de propiétés.

15.7 Transmissions de mes données personnelles, de permis divers.

15.8 Contrôle de ma voiture ou tout autre moyen de locomotion.

 

1000 g

             17 g

3000 g

 

1000 g

1000 g

1000 g

20 g

17 g

 

 20 g

17 g

 200 g

200 g

43660 €

           728 €

130980 €

 

 43660 €

 43660 €

 43660 €

873,20 €

728 €

 

 873,20 €

728 €

 8732 €

 8732 €

16

Toute action directe ou indirecte visant à bafouer un de mes droits naturels, inaliénables et sacrés cités dans ma proclamation irrévocable.

3000 g

130980 €

17a

Frais de gestion - Temps passé à l’heure

1200 g

52392 €

17b

Frais de gestion - Temps passé à la minute

20 g

873,20 €

Connexion

Soutenir Place des Humains


Recherche

Forum

Forum bouton

Le forum est indépendant du site et
nécessite une nouvelle inscription

Stats

Compteur d'affichages des articles
74079

En ligne

Nous avons 39 invités et un membre en ligne

© 2020 Place des Humains - Tous droits réservés - Sans préjudices