Déclaration de la Souveraineté Humaine

DROITS FONDAMENTAUX

Nous, le Peuple de la Terre, considérons le besoin de liberté d’être universel. Par conséquent, nous maintenons que tous les individus, dans tous les mondes, sont créés égaux et sont dotés de droits sacrés et inaliénables par le Créateur. Fondamentaux parmi ceux-ci sont le droit de vivre comme une race libre sur leur Planète de Genèse, leur Monde de Domicile ; le droit d’autodétermination, d’autosuffisance et d’expression créative ; le droit à vie sans oppression ; et le droit de poursuivre, dans la vie, un but et une vocation plus élevés que le Créateur a fourni à tous.

Devant la Communauté Majeure de l’Univers, nous, le Peuple de la Terre, invoquons ces droits fondamentaux pour nous-mêmes et pour notre Monde de Domicile, ainsi que certains droits qui dérivent naturellement d’eux, y compris :

— Le droit de souveraineté. Le Peuple de la Terre sera autonome et indépendant, ni sujet, ni dépendant d’aucune autre autorité. Aucune force Extraterrestre n’enfreindra, ni abrogera la souveraineté humaine de cette planète.

— Le droit de sainteté planétaire. Comme notre Planète de Genèse, la Terre devra être libre d’intervention, d’intrusion, d’interférence et d’exploitation extraterrestres, au niveau mental aussi que physique. Aucune force extraterrestre ne s’approchera de près, n’adoptera proche orbite, ni fera aucun atterrissage, n’engagera au commerce, sauf ouvertement et avec le consentement exprimé du Peuple de la Terre, accompli à travers de moyens démocratiques.

— Le droit de sainteté de la matière biologique et génétique. Aucun pouvoir extraterrestre ne prendra, ni possèdera, ni manipulera de la matière biologique ou génétique humaine pour n’importe quel but.

— Le droit d’occupation. Comme le peuple natif de la seule planète connue habitée de ce Système Solaire, nous revendiquons ce Système Solaire comme notre sphère d’influence. Aucune base extraterrestre ne peut être établie sur les corps ou les postes qui décrivent des orbites autour de la Terre, ni sur des autres planètes ou corps de ce Système Solaire, sauf avec le consentement formel du Peuple de la Terre.

— Le droit de navigation pacifique. Nous revendiquons le droit de voyager et d’explorer à l’intérieur de notre Système Solaire sans interférence ou contrainte de forces extraterrestres, et nous maintenons le droit de refuser l’accès à ce Système Solaire à n’importe quelle force extraterrestre.

Nous, le Peuple de la Terre, considérons cela notre responsabilité légitime d’établir et défendre ces droits fondamentaux, et de donner et recevoir de l’aide en accord avec ces droits. En cas de quelconque dispute avec des forces extraterrestres, le fardeau de preuve d’innocence tombera à ceux qui ne sont pas natifs de la Terre.

L’ÉVALUATION

Quand au cours de leur évolution, il devient nécessaire pour les peuples natifs d’une planète de s’unir, de transcender les conflits et les différences qui les ont séparés, et d’assumer, parmi les pouvoirs de l’Univers, une souveraineté séparée et équivalente ; une considération respectueuse de cette souveraineté exige qu’ils (les peuples autochtones) déclarent les causes qui les forcent à prendre la présente ligne de conduite.

Bien que la Terre ait subi à une longue histoire de visitation extraterrestre, la situation actuelle est telle que le Peuple de la Terre souffre à présent les effets d’une intervention extraterrestre globale dans les affaires humaines. Cette intervention emploie une stratégie de déception, de manipulation, et d’exploitation afin de contrôler l’humanité, ce qui résultera à la perte de la liberté et de l’autodétermination humaines.

C’est maintenant le droit et le devoir sacrés du Peuple de la Terre de s’opposer, de résister, et de repousser cette intervention extraterrestre, de déclarer et défendre notre souveraineté, notre liberté, et notre indépendance de toutes les forces extraterrestres.

Qu’eux qui soutiennent la cause de la liberté partout dans la Communauté Majeure réfléchissent sur les violations suivantes :

— Les forces intervenantes extraterrestres ont refusé de divulguer et révéler ouvertement la nature et l’intention de leurs activités sur, et autour de la Terre. Cette présence extraterrestre est clandestine, voilée, intruse, non approuvée par le Peuple de la Terre.

Ces forces extraterrestres ont caché leur propre identité, leurs alliances et leurs allégeances politiques et économiques, ainsi que les autorités et les pouvoirs qu’elles servent.

— Comme il se tourne de plus en plus évident à partir de leurs actions, des forces extraterrestres cherchent à exploiter la Terre, ses ressources et son peuple, et elles sont engagées dans un programme systématique de colonisation de l’humanité afin de la tourner en un état client subordonné gouverné par des agents de ces forces extraterrestres. L’intervention et l’occupation extraterrestres cherchent le profit commercial, le pouvoir économique et l’avantage stratégique que ce monde offre en relation à autres mondes.

— Des forces extraterrestres ont souvent et impunément violé des lois nationales et internationales du peuple de la Terre. Ces infractions, qui continuent jusqu’à présent, ont inclus la violation de l’espace aérien restreint ; l’enlèvement et le transport d’êtres humains sans leur consentement ; le meurtre, le viol, la torture, l’abus sexuel, le croisement avec des humains, et l’expérimentation cruelle ; le vol et le commerce de matériaux biologiques et génétiques humains ; le vol et le commerce des ressources naturelles de la Terre ; l’influence mentale et psychologique voilée ; la mutilation d’ humains et d’animaux ; le tripotage et la mise hors de service de systèmes militaires de défense ; et l’infiltration clandestine dans la société humaine.

— Des forces extraterrestres ont négocié secrètement des traités et des accords avec des individus et des groupes humains, sans le consentement informé du Peuple de la Terre.

— Des forces extraterrestres ont systématiquement tenté de persuader et induire en erreur des humains en offrant des faux espoirs et promesses de richesses, de pouvoir, et de protection ; de sauvetage de catastrophe planétaire ; d’adhésion à une « fédération galactique » ; et de salut et d’illumination spirituels.

— Des forces extraterrestres ont exploité et exacerbé des conflits humains au service de leurs propres fins.

— Des forces extraterrestres sont en train de rendre l’humanité impuissante en nous conduisant à croire que nous pouvons seulement survivre avec leur aide et leur technologie avancée, ainsi favorisant notre dépendance complète d’eux et reniant notre habilité de nous garantir notre propre survie. 

EXIGENCES ET DÉCLARATIONS

En conséquence, nous, le Peuple de la Terre, déclarons par la présente que tous les accords et les traités préexistants entre n’importe quel gouvernement, groupe ou individu humain et des extraterrestres, à être immédiatement nuls, vides, et définitivement suspendus. Nous exigeons que des tels accords ou traités préexistants soient entièrement et publiquement divulgués. Tous accords ou traités futurs entre des gouvernements, groupes ou des individus humains et des extraterrestres doivent être négociés seulement avec le plein consentement du Peuple de la Terre, publiquement et ouvertement exprimés par un corps démocratique international qui représente les nations et les peuples de la Terre.

Nous exigeons que tous les extraterrestres cessent maintenant toutes opérations et activités et, abandonnent et quittent immédiatement la Terre et ses environnements y compris le Soleil, la Lune de la Terre, et toutes les planètes de ce Système Solaire. Ceci inclut l’abandon de n’importe quels satellites naturels ou artificiels, ainsi que tout l’espace à l’intérieur du Système Solaire.

Nous exigeons que toutes les organisations extraterrestres qui ont établi ou opéré des bases sur la Terre, la Lune, ou n’importe où ailleurs dans ce Système Solaire, démontent ces bases et divulguent complétement leur nature.

Nous exigeons en plus que tous les êtres humains vivants qui sont actuellement détenus par des extraterrestres soient retournés immédiatement en bonne santé ; davantage, nous exigeons une pleine comptabilité de tous les humains qui ont été pris ou retenus par des extraterrestres, y compris ceux qui sont mourus en captivité. En plus, nous exigeons que tous les matériaux biologiques ou génétiques humains pris de n’importe quels individus soient expliqués et détruits, et leur utilisation prévue soit identifiée. Tous les dispositifs implantés dans des individus vivants doivent être identifiés afin qu’ils puissent être retirés sans risque.

Nous exigeons la pleine divulgation du dessein et des détails du programme extraterrestre d’hybridation, y compris l’endroit, l’identité, et les activités de tous les hybrides humains-extraterrestres vivants, soit sur la Terre ou soit ailleurs.

Qu’il soit connu partout dans tout l’Univers qu’à partir de maintenant, des extraterrestres peuvent seulement entrer dans notre Système Solaire, s’approcher de notre Terre, voler dans nos cieux, mettre pied sur notre sol, ou entrer dans nos eaux avec le consentement explicite du Peuple de la Terre.

Alors nous déclarons solennellement que le Peuple de la Terre est et devrait être un peuple libre et indépendant ; que tous les humains sont absous par la présente de toute allégeance aux pouvoirs extraterrestres, et que tous les liens politiques et économiques entre eux et le Peuple de la Terre sont totalement dissous ; que comme une race libre et souveraine dans la Communauté Majeure de l’Univers, nous assumons le plein pouvoir dans ce Système Solaire de conclure la paix, déclarer la guerre, former des alliances, établir du commerce, et de s’engager à toutes les autres actions qu’une race planétaire souveraine peut entreprendre légitimement et éthiquement.  

DÉCLARATION FINALE

Qu’il soit compris qu’en dressant cette Déclaration de la Souveraineté Humaine, nous, le Peuple de la Terre, affirmons notre futur et destin comme une race libre dans une Communauté Majeure de vie intelligente. Nous reconnaissons que nous faisons partie de cette Communauté Majeure et que nous sommes destinés de rencontrer beaucoup de races différentes d’au-delà de notre monde, au cours du temps.

À elles et à toutes les autres, nous déclarons par la présente que notre intention n’est pas la conquête ou la domination dans l’espace. Nous déclarons que tous les droits et les privilèges que nous affirmons ici pour nous-mêmes, nous affirmons également pour toutes les races des êtres que nous pourrions rencontrer.

En faisant notre Déclaration de la Souveraineté Humaine, nous proclamons nos droits, responsabilités, et privilèges comme une race libre, afin que nous puissions poursuivre une plus grande unité, paix, et coopération au dedans de la famille humaine sans intrusion ni interférence, indésirable ou infondée, par n’importe quelle nation ou force extérieure de la Communauté Majeure.

Nous faisons cette proclamation comme expression de notre droit Divin et de notre intention honorable pour la famille humaine et pour toutes les races dans l’Univers qui poursuivent la liberté.

Soutenir Place des Humains


La tromperie du code justinien

justinian

 

_______________________________________

" Les lois sont d'autant plus nombreuses que l'Etat est corrompu."
Tacite, historien et sénateur romain, 58-120 ap. J.-C.

Stats

Compteur d'affichages des articles
559577

En ligne

Nous avons 112 invités et un membre en ligne

© 2022 Place des Humains - Tous droits réservés - Reproduction interdite