Le débat, querelle d'egos

Le débat, c’est une discussion autour d’un sujet pour lequel les participants ont des avis différents. Chaque participant voulant prouver aux autres qu’il détient la vérité. C’est une querelle d’egos violente et contestataire. C’est se battre avec intensité contre l’autre, plutôt que de voir l’autre en miroir comme une partie du moi en souffrance.

 L’unique utilité d’un débat est la prise de conscience que nos différences engendrent le conflit. Le conflit est entretenu, selon les plans de certains malveillants, pour maintenir l’Homme et la société dans son involution. Ces malveillants voudraient nous ammener à la croyance que les différences sont néfastes pour l’harmonie et que nous devrions atteindre le bonheur en nous uniformisant. Nul besoin de prouver ce fait évident qui est un constat que nous pouvons tous faire en obervant les leçons du passé : trouvons-nous un quelconque bienfait dans un débat en dehors d'une prise de conscience d'un conflit ?

De ces leçons nous devons trouver l’entente et l’harmonie par le cœur qui s’ouvre. Coeur qui reste fermé tant que le conscient est subordonné au mental et persiste à défendre l’ego avec de fausses croyances confortables. Comportons nous comme de vrais humains dans le respect du libre arbitre de chacun. Soyons unis et complémentaires, dans le respect de nos différences. Notre diversité est notre force.

Etymologie du verbe débattre : composé du préfixe dé-, exprimant l'intensité, et de battre, issu du latin battuere, battre, frapper, rosser.
Synonymes : contestation, controverse, différend, discussion, polémique, querelle
Par extension, un débat est une contestation, une altercation.
Source : http://www.toupie.org/Dictionnaire/Debat.htm

 

Commentaires  

-1 # Micaël 07-02-2019 18:34
Très bien tout cela !
Sachez que dans leur juridiction il n'y a pas de synonyme, ce qui va sans dire qu'ils ont bien défini les mots qu'ils veulent que nous employons le terme, là est notre refus premier ! C'est pour cela que j'insiste sur le mot Diverain, comme sur le mot Allodiale d'ailleurs que j'ai remis au "goût" du jour en 2012 et qu'il faut user à outrance quand nous nous serons fédéré et que nous aurons acquis des terres, que nous imposerons devant "leurs" notaires en leur imposant des avenants à leur papiers de vente, pour imposer nos futurs bien en allodiale, fini leurs fonciers à la con !

Donc pour rajouter un petit mot à ton/votre texte, je trouve tous ces "souverains" avec qui nous avons ouvert cette brèche, ils se reconnaîtront, s'ils viennent jeter un coup d’œil sur ce site, ce qui n'est pas gagné, (vu que ce n'est pas leurs idées), qu'ils sont plus buté que toute cette masse qui est complètement ignorante ! Je ne comprends pas leurs réticences à changer une once de choses dans nos concepts, comment pouvons nous avancer si nous ne reprenons pas le langage, ça cela m'échappe totalement !!!
+2 # anje 09-02-2019 14:03
Merci Micaël !
Nous ne sommes pas du barreau et ne pouvons donc pas interprêter le droit. Mais il est utile de connaitre le vocabulaire juridique pour comprendre le subterfuge et les rouages de ce système esclavagiste.
Toutefois, faisons preuve de tolérance quant au vocabulaire employé entre-nous. Nous ne sommes pas comme nos bourreaux, nous sommes humains avant tout avec les différences que cela implique.
Il y a déja pas mal d'inscrits sur ce site "libre" et ça arrive encore. Prenons soins des nouveaux arrivants et guidons-les dans leurs recherches. Et que ce qu'ils trouvent ici (et le forum) leur ouvre des portes.

Vous devez être inscrit pour poster un commentaire

Recherche

Soutenir Place des Humains

gfm logo

Fondation pour l'humanité

fondation pour lhumanité 300

La tromperie du code justinien

justinian

Stats

Compteur d'affichages des articles
21036

En ligne

Nous avons 119 invités et aucun membre en ligne

© 2019 Place des Humains - Tous droits réservés - Sans préjudices